samedi 28 juillet 2012

Baby Doll Dress


Découvert l'hiver dernier dans le lookbook de la collection Sarah Wayne printemps-été 2012, ce bijoux de robe (devenu mien pendant les ventes presse) s'admire avant de se porter. La finesse de ses détails me donnerait presque envie de le consommer avec modération pour lui donner longue vie.

I discovered this Sarah Wayne dress last winter when the brand introduced the spring-summer lookbook, and I knew I'd buy it during the press sales. Its delicate details make me want to consume it in moderation.



















Robe Sarah Wayne, chapeau ramené de Cuba, compensées Zara (2010), lunettes Urban Outfitters
Sarah Wayne dress, hat from Cuba, Zara wedges (2010), Urban Outfitters sunglasses

Photos : Damien D.



vendredi 20 juillet 2012

mercredi 18 juillet 2012

OldiEs but GooDies



C'est une éternelle ritournelle. Celle de ces petites pièces fétiches que l'on ne porte pas mais dont on ne se sépare pas (non plus). Et puis c'est tout. Oubliées sous une pile de guenilles froissées, on leur offre quelques heures de gloire avant de réitérer. Cette jupe signée h&m a quelques années, et fait resurgir quelques souvenirs tout droit issus de mon séjour Erasmus en Espagne. C'est dit, je vais l'user cet été.

It's always the same. You keep a lot of items that you never wear. There is no good reason for that, but you just can't throw it or give it. You totally forget these fetish things piled in a corner and one day, you decide to give it back some hours of fame. I think I'm going to wear that skirt out all summer long for sure.










Tee-shirt H&M homme, jupe h&m (2007), lunettes h&m (2012), compensées Jonak en vente sur Spartoo.com, sac Zara (2009), vernis anthracite OPI, métallisé Blue Rhapsody d'Essie, collier lunettes Anna Lou, croix Aldo, bracelets brésiliens Chooch et Oysho

Photos : Damien D.



lundi 16 juillet 2012

*** Bling-bling ***



On a toutes un petit quelque chose de kitsch en nous. On le cultive plus ou moins, question d'humeur et de temps. Parfois, on flashe, on tente, on assume, et on l'affiche autour du cou.

We all have something kitsch in us that we more or less dare to show through fashion. Sometimes we love a thing so much that it simply and naturally makes us dare. This is what I do, wearing that necklace.















Collier H&M, tee-shirt H&M homme, jupe Zara, sandales Chocolate Schubar en vente sur Spartoo.com, pochette Ekyog
H&M necklace, H&M men t-shirt, Zara skirt, Chcolate Schubar sandals from Spartoo.com, Ekyog clutch

Photos : Damien D., les Buttes Chaumont

vendredi 6 juillet 2012

Ces chaussures rêvées


Après la robe, viennent les souliers. Elles ont beau rester dissimulées sous notre jupon toute la journée, les chaussures, le jour d'un mariage, c'est un peu la cerise sur le gâteau, la chantilly sur une gaufre tiède, le cacao sur un tiramisu, bref, surtout l'opportunité de s'offrir la paire que l'on (je) n'aurait pas osé convoiter le reste de l'année.
Pour ma part, je ne rêvais pas de luxe absolu, mais plutôt d'une paire un brin excentrique et pourquoi pas régressive. Parce que c'est un peu le jour où tout est permis, non ?
En résumé, j'ai toujours dit non à la paire d'escarpins blancs trop sage, trop classique, trop discrète, "trop mariage". 
J'ai voulu marcher au coup de cœur, flânant de boutique en corner (Mellow Yellow, Miu Miu, Chloé...), arpentant les rayons du Printemps et des Galeries Lafayette et navigant sur Net-a-Porter, Dessine-moi un soulier, Asos...

Finalement mes chaussures de mariée ne sont pas si fantasques, elles ont juste ce qu'il faut (de magique) à mes yeux.
Je tâcherai de vous les présenter, une fois l'évènement consumé.

Et vous, comment étaient les vôtres ou comment les imaginez-vous ?